Pourquoi il est important de relativiser ?

Pour vaincre la peur, l’angoisse, le stress, l’inquiétude, au cours d’un évènement il est souvent nécessaire d’apprendre à relativiser. Cette démarche est cruciale lorsque la peur nous domine. Elsa Godart docteure en philosophie et en psychanalyse affirme que « relativiser ses peurs revient à les maîtriser ». Selon elle, il faut objectiver la situation qui nous inquiète plutôt que de la subir. La relativisation vous permet de ne pas vous laisser submerger par un flot d’émotions nocives.

En effet, durant notre époque, l’info en continu est souvent responsable de notre mal-être et nous nous sentons impuissant face à l’avenir, et face aux événements. Nous devenons alors passifs dans notre vie, nous ne prenons pas notre vie en main, nous la subissons. Ces choix sont inconscients. Relativiser mène à une vie saine il y a un comportement serein. Relativiser sert également à reprendre confiance, et à dédramatiser.

Comment relativiser ?

Il suffit d’apprendre à distinguer ce qui dépend de nous, et ce qui est extérieur à nous. Il faut faire preuve de réalisme, et revenir à son ressenti. La peur de l’inconnu, l’avenir, et l’échec sont souvent des raisons pour lesquelles nous devons apprendre à relativiser.

Nous devons abandonner ce sentiment d’impuissance face à ce qui nous attend. Nous devons nous souvenir des défis que nous avons relevés ainsi que des obstacles que nous avons franchis afin de ne pas perdre confiance en nous. Si l’on s’inquiète de ne pas être capable d’affronter l’avenir, nous devons nous remémorer nos instants de gloire et de réussite. Nous pourrions par exemple écrire une liste dans lesquels nous avons accompli nos objectifs, réussit nos projets, et fait face à de nombreuses situations nous ont paru insurmontables.

Le passé n’est plus, et le futur n’est pas encore arrivé, seul l’ici et maintenant est à vivre : la méditation nous permet de savourer cette grande leçon du bouddhisme. Apprendre à relativiser vous permettra d’observer les choses sous un autre angle, et de ne plus vous impliquer au cœur de situations qui vous sont extérieures. Il faut accepter les erreurs, l’échec, afin de se relever encore plus fort. Cela peut s’appliquer à toute situation de stress, de trac, de retard, d’impuissance, d’incompétence etc.…

Si vous ne pouvez relativiser, et que vous vous trouvez dans une situation où vous perdez le contrôle, fermez vos yeux. Respirez profondément, et expirez lentement. Rappelez-vous que rien n’importe à part votre propre santé dans l’instant présent. Rendez-vous dans votre temple intérieur où vous vous sentez en sécurité. Rassurez-vous, votre famille et vos amis seront toujours là pour vous épauler dans n’importe quelle situation. Dans tous les cas, il vous est inutile de vous mettre la pression ni de vous inquiéter. N’hésitez pas à vous répéter que vous faites de votre mieux pour atteindre votre but.

Au final, tout ce qui dépend de nous est de choisir d’affronter une situation la tête haute, les poings levés, ou d’en faire une source d’angoisse…

2 COMMENTAIRES

  1. J’ai très souvent tendance à me laisser envahir par les évènements à un tel point que je perds le contrôle de mes émotions. Merci des conseils, je vais dorénavant apprendre à relativiser dans tous les moments difficiles que je traverse, il semblerait que ce soit le seul moyen de devenir plus fort et plus sage !

  2. Souvent , je suis en souffrance moral pour moi et ma maladie. Mais je me fais tant de soucis pour l »avenir de mes 2 enfants et mon cher petit fils de 8 ans je me demande souvent de quoi l’avenir seras-il fait ?! Surtout de me rendre compte de la violence qui existe dans notre société. Je me demande véritablement ou va t’on ? Simone Merlin

LAISSER UN COMMENTAIRE