Prière Bouddhiste Avant de Dormir

0
413

Le Bouddhisme rassemble environ 300 millions de pratiquants dans le monde. Aussi, un grand nombre de personnes s’intéressent aux idéologies de cette religion. Bouddha, le chef spirituel fondateur du bouddhisme, n’a pas délimité ses principes uniquement pour ses adeptes. Tout le monde peut prononcer une prière bouddhiste, sans être obligé de s’engager à cette pratique.

PRIÈRE BOUDDHISTE AVANT DE DORMIR

Nous pensons que les prières à l’heure du coucher ne sont destinées qu’aux enfants. Les adultes en ont aussi besoin pour retrouver la paix, l’espoir. La prière est personnelle, et il n’y a pas de mauvaise façon d’exécuter les gémissements que nous ressentons dans nos cœurs. Calmez votre esprit et trouvez un endroit idéal pour vous reposer. Supprimez les appareils électroniques ou les distractions.

LES FORCES DES PRIÈRES BOUDDHISTES

Que vous soyez religieux ou non, il y a beaucoup à dire sur le ralentissement et la relaxation qui accompagnent les prières pour le sommeil. Le sommeil joue un rôle plus important qu’on ne l’imagine dans presque toutes les religions. Dans cet article, nous allons explorer la prière Bouddhiste pour le sommeil la plus couramment utilisée et identifier les avantages qui peuvent découler de l’ajout de la prière à votre routine de sommeil.

Les prières sont le plus souvent pratiquées le soir, car la majorité des personnes préfère la réaliser avant de dormir plutôt qu’au réveil. Dans les provinces de Thaïlande, étant donné que la plupart des Thaïlandais sont des agriculteurs et qu’ils se lèvent tôt, ils préfèrent faire l’aumône et assister à la séance de prière du matin, mais dans les villes, il n’est pas si courant de voir des gens assister aux prières du matin.

La pratique de la prière du soir est une partie essentielle de la préparation à la méditation et à la pratique de Vipassana. Une partie des prières concerne l’acte d’excuser le Bouddha, le Dhamma et la Sangha pour toute erreur éventuelle ou insulte involontaire que l’on aurait pu commettre à leur égard.

LA PRIÈRE BOUDDHISTE : MÉDITATION VIPASSANA

Comme la plupart des pratiques Bouddhistes, il s’agit moins d’une prière que d’une technique de méditation. Les bouddhistes ne croient pas en un dieu et ne lui vouent aucun culte. Ils considèrent plutôt le bouddhisme comme un mode de vie. Ils vénèrent cependant le Bouddha, mais par respect pour l’exemple qu’il donne. Le Bouddha est considéré comme un homme extraordinaire, et non comme un dieu tout-puissant.

Au sein du bouddhisme, une grande attention est accordée à la méditation et aux pratiques yogiques. La méditation Vipassana est l’une des plus populaires, surtout lorsqu’il s’agit de se préparer au sommeil. Vipassana consiste à prendre contact avec son corps par le biais de ce que l’on appelle un scan corporel. Lorsqu’on est allongé dans son lit et prêt à dormir, cette forme de méditation permet de focaliser l’esprit sur un point précis, de se concentrer sur le présent et de mettre de côté les soucis et le stress de la journée.

  1. Les yeux fermés, prenez quelques respirations et essayez de sentir l’air qui entre et qui sort. Ne l’étiqueter en aucune façon. Observez simplement les sensations autour de vos narines et sur la zone au-dessus de votre lèvre supérieure.
  2. Ensuite, déplacez votre attention de votre respiration vers le sommet de votre tête, et observez toutes les sensations qui s’y manifestent. Il peut s’agir de n’importe quoi – démangeaisons, pression, engourdissement, douleur ou picotements, pour n’en citer que quelques-unes.
  3. Dès que vous ressentez quelque chose au sommet de votre tête, choisissez une autre zone de votre cuir chevelu à examiner.
  4. De cette façon, progressez vers le bas de tout votre corps, une petite parcelle à la fois. Du cuir chevelu au visage (yeux, nez, pommettes, etc.), puis au cou.
  5. Ensuite, commencez par un bras, et observez les sensations dans l’épaule, le bras, le coude, l’avant-bras, le poignet, la paume et enfin les doigts.
  6. Une fois que vous avez terminé avec un bras, passez à l’autre, et ainsi de suite jusqu’à ce que vous ayez balayé tout votre corps. À moins que vous ne vous endormiez avant même d’avoir atteint votre cou.

S’ÉQUIPER DES ACCESSOIRES NÉCESSAIRES

Lors de la méditation ou la prière, les bouddhistes s’accompagnent toujours d’un mala tout au long de la séance. On le nomme également chapelet tibétain et il est composé de plusieurs perles, 108 pour être plus précis. Ce bijou religieux est utilisé pour compter le nombre de prières que vous avez récité. En règle générale, il convient de prononcer une prière à chaque fois que vous passez d’une perle à une autre.

Le Mala peut être porté au niveau du cou ou bien disposé dans la main. Pour commencer la prière, il est mieux de chanter des louanges telles que : « Ton corps, ton joyau, exauce les souhaits Ta parole, suprême nectar, nous purifie Et ton esprit est le refuge de tous les êtres vivants. »

Si vous êtes à la recherche d’un Mala Bouddhiste ou bien d’une décoration à l’effigie de Bouddha ou de la culture Bouddhiste, alors n’hésitez pas à visiter cette boutique spécialisée.

 

LA PRIÈRE AIDE-T-ELLE RÉELLEMENT CEUX QUI ONT DU MAL À S’ENDORMIR ?

Le plus important est d’établir des comparaisons entre la prière et la pleine conscience. Tout ce qui nous ramène au présent, ou du moins nous éloigne des nombreuses pensées et du stress de la journée, nous aidera à nous endormir plus facilement.

C’est exactement ce que font les prières, qui nous permettent de nous concentrer avant de nous coucher, loin des doutes et des angoisses que nous avons accumulées au cours de la journée. C’est un excellent moyen de tourner notre attention vers quelque chose de calme et d’inspirant pour le sommeil.

 

LE PROCESSUS DE LA PRIÈRE BOUDDHISTE DU SOIR

La prière bouddhiste vise à éradiquer toutes les sources de souffrance pour plonger l’être humain dans le véritable bonheur, d’où le bon équilibre entre le corps, le cœur et l’esprit. Si pour le christianisme, la trinité est le père, le fils et le saint esprit, le bouddhisme considère en tant que trinitaire le Bouddha, le Dharma et le Sangha.

Dans un article de neuroscience, il est démontré que la pratique religieuse et la prière ont un effet positif sur la qualité du sommeil. L’étude n’est cependant pas infaillible, car elle n’a pas montré d’impact sur la consommation de somnifères ou sur les personnes souffrant d’un sommeil agité.

 

QU’EN EST-IL DE LA MÉDITATION SPIRITUELLE POUR LE SOMMEIL ?

Une autre étude, comparant la méditation spirituelle à son homologue non religieuse, a révélé des effets plus positifs de la religion et de la prière.

Les chercheurs ont constaté que le groupe qui pratiquait la méditation spirituelle présentait une plus grande diminution de l’anxiété et du stress et une humeur plus positive. Ils ont également toléré la douleur presque deux fois plus longtemps lorsqu’on leur a demandé de mettre leur main dans un bain d’eau glacée.

Cette étude était centrée sur la question de savoir si la pratique spirituelle peut aider à réduire l’anxiété. De toute évidence, l’étude a trouvé des preuves pour étayer cette affirmation. L’insomnie et les problèmes de sommeil moins extrêmes se recoupent souvent avec l’anxiété et le stress et, par conséquent, tout ce qui peut aider l’un, aide souvent l’autre.

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE REPONSE