Comment apprivoiser vos peurs ?

0
490
Apprivoiser nos peurs et se concentrer sur le moment présent

Nos peurs, lorsqu’elles nous dominent et prennent les commandes de nos existences, nous amènent souvent à faire de mauvais choix ou bien nous paralysent jusqu’à l’échec, allant même parfois jusqu’à nous empêcher d’aimer et de vivre. Cependant, nous avons aussi la possibilité d’en faire des alliées pour nous dépasser, ou d’y puiser l’énergie nécessaire afin de surmonter une épreuve.

Il suffit de savoir les apprivoiser et d’en devenir les maîtres.

Regardons nos peurs en face

Confrontés à nos peurs, notre premier réflexe est souvent la fuite: nous allons rompre avec une personne aimée parce que nous avons peur de nous engager ou encore abandonner un projet professionnel qui nous tient à cœur parce que nous avons peur d’échouer, et en effet nous allons ainsi éviter notre peur mais elle va, dans le même temps, nous empêcher de vivre une expérience positive ou un grand amour. Certes, nous n’aurons pas eu à subir la peur, mais c’est la vie, la réussite, le bonheur dont nous allons aussi nous priver. Aussi, au lieu de tourner le dos à votre peur et ainsi vous empêcher d’être heureux, regardez la au contraire courageusement en face, au lieu d’aller vous noyer dans l’alcool ou le divertissement pour vous étourdir et oublier votre échec qui est certain puisque vous n’avez rien tenté, consacrez vous à l’écoute de vous même pour tenter de donner un visage à votre peur, pour l’identifier afin de l’apprivoiser. Puisque derrière elles se cachent des besoins et des désirs, reformulez vos peurs en faisant émerger les désirs ou les besoins qui en sont à l’origine.

Maintenant que vous connaissez votre peur, elle ne va pas pour autant disparaître, mais vous allez cheminer avec elle, en tenir compte mais sans qu’elle vous terrasse. Ainsi, au lieu de fuir et de tourner le dos à la vie, vous allez affronter votre peur pour vous donner les chances de réussir et de triompher de vos épreuves.

Ce sont les premières fois les plus difficiles, mais dès que vous en aurez une fois triomphé, vous cheminerez dans une dynamique de courage et vous arriverez de plus en plus et de mieux en mieux à être maître de votre peur.

Revenons au temps présent

En général, nous avons peur de ce qui n’est pas encore là mais que nous craignons par anticipation, ce qui nous amène à imaginer le pire et à nous laisser envahir par ce qui n’est que le fruit de nos propres projections. Or, ce que nous redoutons appartient à un futur qui n’existe pas encore hormis dans notre imagination, et cette anticipation décuple notre angoisse en nous empêchant non seulement de vivre sereinement au présent, mais aussi en nous induisant en erreur, en nous poussant à faire des mauvais choix, dictés par la panique.

Ainsi, plutôt que de nous projeter dans un avenir qui n’existe pas et d’agir sous la pression d’un danger illusoire, revenons au présent qui est le seul temps mis à notre disposition pour agir et vivre. Ne quittons pas l’amour de notre vie par peur qu’il ne nous abandonne demain, mais dès aujourd’hui, puisque le présent nous donne cette précieuse possibilité, agissons par le dialogue constructif avec l’être aimé afin d’édifier les bases d’un couple harmonieux et heureux.

Enfin, agissons de même pour toutes les autres  peurs qui nous assaillent, et, vous le verrez, elles n’auront bientôt plus lieu d’être.

 

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE REPONSE