3 astuces pour garder le sens de l’orientation

0
277

Beaucoup de personnes se reconnaîtront si nous évoquons le sujet du sens de l’orientation. Nos pas nous guident la plupart du temps sans que nous ayons pleinement conscience du lieu où l’on se rend. Nous nous retrouvons alors, à une destination, sans avoir même fait l’effort de retenir consciemment où nous nous sommes rendus et quels sont les chemins que nous avons emprunté. Abasourdis et inquiets, nous nous demandons bien souvent alors comment nous allons faire pour retrouver notre chemin. Certaines personnes, il est vrai, sont plus disposées à se retrouver aisément au milieu de nombreuses rues et boulevards. Mais ce n’est ni un don, ni quelque chose qui relève d’une intelligence supérieure. Il s’agit tout simplement d’atteindre un niveau de conscience permanent afin de ne pas se laisser emporter par un flot de pensées, qui a toujours tendance à nous projeter dans le passé, l’avenir, ou un sujet particulier.

Comment garder efficacement le sens de l’orientation ?

1ère astuce : Prendre le temps. Quand nous marchons, roulons, courons, sur de long trajets, nous devons prendre un peu de temps. Le temps de ralentir à des moments clés de notre chemin où résident des éléments fixes et qui se démarquent dans notre champ de vision (nous avons la faculté de les remarquer de manière instinctive) ; une maison de couleur jaune, des volets verts, un panneau publicitaire, un coin de verdure, une boutique artisanale. Le fait de ralentir ou de s’arrêter, ne serait-ce que quelques secondes, en imprimant sur notre rétine quelques éléments visuels particuliers, voir originaux, permettra à notre subconscient d’imprimer des informations clés de votre parcours que vous serez à même de pouvoir vous souvenir de manière très facile (et souvent de manière inconsciente, là est le principe du « sens de l’orientation »).

2ème astuce : Faites le vide. Posez-vous quelques minutes, au calme si possible, et faites le vide mental. Détendez-vous, concentrez-vous sur votre respiration, inspirez et expirez lentement. Lors de votre chemin retour, positionnez-vous (ou imaginez si vous ne pouvez pas faire autrement) dans le sens contraire (dans le sens de l’aller). Faites un petit effort de mémoire pour revenir au moment avant que vous n’arriviez au point où vous êtes. Repositionnez-vous dans le sens retour, marchez, et faites-vous confiance. Votre instinct ne vous trompera pas.

3ème astuce : Faites un mémo. Un petit post-it dans la poche arrière de votre jean ou pantalon fera l’affaire. G pour gauche, D pour droite. A chaque tournant, notez les lettres. Au retour, vous aurez simplement à lire votre suite de lettres à l’envers. Pour ceux qui ont une bonne mémoire auditive, fredonnez l’air d’une chanson que vous écoutez en ce moment, et remplacez les paroles par les mots Gauche/Droite.

Ces astuces vous permettront certainement de retrouver facilement votre chemin, mais rien ne vaut un effort de lucidité lorsque vous empruntez une direction. Si vous êtes distraits, absorbés par vos pensées, n’hésitez pas à décrire avec votre voix intérieure (ou à chuchoter) la direction et l’orientation que vous prenez (je prends la rue de gauche, je traverse le passage piéton, je pénètre dans la rue diagonale…). Enfin, ces astuces ne sont pas palliatifs à des défauts de mémoire ou de problèmes de santé mnémoniques, mais vous seront d’une aide capitale dans votre orientation si vous avez du mal à retracer votre chemin.

SANS COMMENTAIRES

LAISSER UNE REPONSE