Comment s’affranchir de la peur ?

1
844
peur stress

La peur est un sujet vaste, à la fois rempli de mystère mais aussi de faux parler. La forme de la peur qui est la plus répandue est la peur du regard des autres. Comment allons-nous être perçu par les autres, mais aussi quel jugement vont-il porter sur notre comportement, notre attitude, notre manière d’être, et surtout : notre ego. Notre cher et tendre ego.

Identifier la peur

S’il existe un moyen quelconque de combattre, supprimer, ou annihiler la peur, une personne sur le chemin de la vérité et du bonheur n’hésiterait pas longtemps à s’engager avec cette résolution. Pour supprimer la peur, quelle qu’elle soit, il faut avant tout l’identifier. Identifier la peur signifie se placer dans un état d’alerte de sorte à pouvoir attendre la peur. Il faut d’abord savoir s’y attendre, puisqu’elle se présente, l’observer, l’analyser, et la vivre pleinement. Il faut en ressentir ses effets et les sentiments qu’elle nous procure pour la combattre. Osez être courageux et, avec une conscience claire, avec lucidité, plongez vous dans ces méandres afin d’en comprendre le fonctionnement. Vous vous apercevrez alors qu’il existe une infinité de peur qui sont différentes les unes des autres et qui se manifestent de manière totalement distincte. La peur d’un objet tranchant, par exemple, ne peut être comparée à la peur de perdre un être qui vous est proche. Si nous prenons la peur du jugement des autres, il ne s’agit pas vraiment d’une peur mais relève plutôt d’un énorme manque de confiance en soi, et une estime de soi totalement biaisée, corrompue par rapport à notre vécu, nos expériences, et nos souvenirs.

Être fort et courageux

Une fois nos peurs identifiées, il faut les vivre avec force et courage. Pourquoi ? car une peur est avant tout une expérience jamais vécue, ou déjà vécue et qui s’est mal déroulée. Si vous avez peur de quelque chose, d’une situation, et que de plus, vous avez peur de l’affronter, vous ne faites qu’emmagasiner tout un tas de souffrances inutiles. A partir de ce moment-là, vous avez choisi de fuir plutôt que de guérir. Mais votre force intérieure, naturellement bienfaisante vous invite toujours (à travers un petit sentiment d’honneur à votre condition humaine) à combattre, à faire face, à dédramatiser le sujet duquel vous avez choisi de fuir. Serrez donc les dents, et faites face à vos peurs. N’imaginez pas ce qu’il se produira APRES, vivez plutôt le présent et le combat, car c’est ce dernier qui vous permettra naturellement de ne plus avoir peur et de rester dans l’ignorance.

Une peur détruite, plus rien ne vous résiste

Lorsque vous combattez et annihilez une peur, vous en détruirez davantage sans même vous en rendre compte. Car même si les peurs sont différentes, il s’agit du processus à mettre en oeuvre qui est important. Si vous choisissez de vivre pleinement vos expériences, et d’aller vers l’inconnu, la découverte, avec un esprit ouvert et lucide, vous ne pourrez avoir peur de quoi que ce soit. Il faut bien évidemment s’approprier chaque sujet et faire un effort de conscience important. Vous devez analyser ce qu’il se produit à l’intérieur de vous même (à travers la méditation consciente, par exemple) et non pas juger vos cibles, placer des mots, des idées sur des choses que vous ne connaissez pas profondément, ou que vous n’avez jamais vécue pleinement.

Nos vies sont courtes, et nos souffrances s’emmagasinent à travers le temps. Prenez donc un peu de temps pour votre santé et stabilité mentale. Les peurs sont souvent à la base de nos inquiétudes, notre stress permanent, notre anxiété.  Si vous prenez le temps de supprimer la peur, vous vivrez votre vie de manière plus épanouie, plus intensément, et votre esprit n’en sera que plus heureux. Vous serez plus susceptible d’accepter d’aller vers l’inconnu, à la découverte de nombreux trésors de la vie, et à vivre des moments sensationnels.

Alors, pourquoi ne pas essayer, pourquoi pas vous ?

1 COMMENTAIRE

  1. Bonjour,
    Je vois 2 pages sur la peur.
    – comment s’affranchir de la peur
    – comment se libérer de la peur
    Je n’arrive pas à faire la synthèse. Pourriez vous me donner quelques clés ?
    D’avance je vous remercie de votre attention et de tous ces beaux articles,
    Agnés

LAISSER UNE REPONSE