L’éveil de notre précieuse vie humaine.

0
56
L'éveil de notre précieuse vie humaine

Pourquoi dit-on que notre vie humaine, celle que nous vivons en ce moment est si précieuse ?

Dans le bouddhisme, la vie de chaque être sensible est importante et précieuse, car elle porte en elle un potentiel immense ; réaliser l’état d’éveil, aussi appelé illumination. Ceci nous invite à la réflexion, et au soulèvement de quelques questions. En effet, si nous détenons ce potentiel d’éveil, pourquoi sommes-nous encore dans cet état de souffrance, quotidienne, de mal être et d’insatisfaction, de maladie, de chômage, de mal vivre, de guerre ? Pourquoi l’être humain ne s’éveil t-il pas de lui même ? Comment peut-on le réaliser ?

Cela ne fait aucun doute que nous sommes en vie, que nous existons. Mais est-on réellement satisfait et profondément heureux ? N’avez-vous pas, parfois, ce sentiment étrange de vous trouver dans des vêtements trop petits pour nous, insatisfait et mal à l’aise avec ce que nous sommes ? Qui sommes-nous aujourd’hui ?

Atteindre l’éveil, c’est débuter par l’observation.

Observez-vous attentivement ; est-ce que vos pensées sont toujours identiques ? Est-ce que vos idées et vos opinions n’ont jamais changées ? Votre corps physique est-il resté le même après toutes ces années ? Allez-vous rester inchangé dans le futur, et après votre mort, qu’advient-il de ce dernier ?

Nous avons une impression très solide du « je suis », mais en réalité il n’en n’est rien. Ce « je suis » n’a pas toujours été ainsi, et à chaque seconde, il devient quelque chose d’autre, pas vrai ? En effet, à chaque seconde de la vie, absolument tout change. Nous ne sommes donc pas, mais nous devenons ! Nous sommes le changement constant. Si vous pensez que votre « Moi » est votre esprit, votre conscience : où se trouve cet esprit, cette conscience ? On a beau prendre le temps de chercher soigneusement, mais il est impossible de réellement le trouver. 

L'éveil et le bien-être

Quand il s’agit de notre véritable nature, bien que nous la ressentons, et qu’elle soit omniprésente, pure de tout temps, elle se cache si bien que nous ne pouvons la voir. Nous pouvons tout juste l’apercevoir à des certains moments particuliers. Dans le bouddhisme, Bouddha indique la nature de notre esprit fondamental comme étant un être unique, spécifique, particulier. On parle souvent d’avoir la nature de Bouddha. Nous pouvons ainsi, selon le bouddhisme, devenir des bouddhas dont la véritable nature est cachée. Nous devenons donc en réalité, des bouddhas qui s’ignorent. Et c’est ça la beauté de l’éveil.

L’enseignement personnel, un bon moyen d’atteindre l’éveil.

La pratique de la méditation, de la relaxation, la sophrologie, l’auto-suggestion, toutes ces pratiques sont des outils. Des outils, qui nécessitent au préalable d’utiliser notre mental, comme nous avons pu le voir dans un précédent article. Mais au fond, qu’aimerions-nous devenir ? Réfléchissons bien à ceci ; est-ce que l’on souhaite rester toute notre vie dans cette apparence de solidité « vide » ? Ou bien souhaitons-nous évoluer vers une autre sphère, dimension, encore inconnue de nous-mêmes ? Aimerions-nous découvrir et explorer ce de quoi nous sommes faits ? Aimerions-nous sortir de l’ignorance ?

Du fait de cette ignorance totale, personne n’est parfait à 100%, mais aussi personne n’est imparfait à 100%. Nous détenons tous nos propres qualités, nos propres défauts. Mais chacun a les moyens de développer ses qualités et diminuer, puis éliminer ses défauts. Il s’agit-là d’une partie de notre éveil. En effet, c’est notre grande chance ici bas, d’être né, ou re-né en tant qu’être vivant, être humain. Nous avons tous notre lot de souffrance, et nous avons déjà connu beaucoup de malheurs. Il faut bien comprendre que nous avons déjà un bon karma, du fait d’être né humain.

Ouvrons-nous donc simplement à l’enseignement intérieur, personnel, authentique et propre à chacun. Développons notre potentiel d’essence pure et lumineuse. Apprenons-nous à nous connaître, maintenant.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE