Libérer ses émotions améliore la santé

0
193

Les émotions nocives s’emmagasinent.

Se Libérer de ses émotions (colère, anxiété, stress) à travers la méditation et la relaxation est un très bon moyen pour faire le vide en soi, faire le point avec son subconscient et ses propres ambitions. Dépassés par la répétition incessante (et trop souvent lassante) de notre quotidien, il nous arrive, à tous, d’emmagasiner de très nombreux sentiments et émotions nocives pour notre santé mentale. Nous devenons anxieux, facilement irritables, tristes, et souvent cela peut malheureusement nous faire entrer dans des états de dépression. Alors que nous avons, en chacun de nous, la possibilité de vivre l’instant présent avec un mental sain, la souffrance prend toujours le dessus sur nos moments de plaisir et de divertissement.

Lâchez-vous. Par n’importe quel moyen, faites-le.

Se libérer de ses émotions consiste avant tout à accepter votre passé, quel qu’il soit, et votre présent. Mais également de lister vos sentiments actuels, dans un endroit calme, seul(e), ainsi que vos émotions et vos sensations (corporelles et mentales). Certains pratiqueront beaucoup de sports pour se libérer d’un semblant de fardeau, tandis que d’autres passeront choisiront de passer du bon temps avec leur famille, leurs amis, leurs amants… Il est très important de libérer ses émotions contenues trop longtemps au fond de soi. Cette opération mène également à tirer des traits sur les souffrances du passé, à cicatriser ses blessures, à tirer des leçons de ses expériences, et surtout ; à se relever plus solide, avec un esprit affûté, plus proche de la réalité.

Tous les moyens sont bons pour se libérer du fardeau émotionnel que vous endossez :

  • Pleurez : si vous en avez la moindre envie. Ce n’est pas un signe de faiblesse mais de force, de respecter et d’amour envers soi-même. Pleurer vous connecte au présent et vous rapproche le plus de votre « vous » authentique, véritable, même si vous êtes seul.
  • Croyez en vous : faites l’effort de vous montrer optimiste, et de vous donner à fond dans tout ce que vous entreprenez. Essayez de moins planifier le futur, et de vous donner davantage au présent.
  • Parlez tout haut : même seul(e), chez vous, énoncez à voix haute vos souffrances, vos mensonges (si vous en avez), et tout ce qui peut se cacher au fond de vous. Transformez vos peines en phrases audibles, et vous verrez ; elles ne sont pas si importantes ni aussi dramatiques que vous le pensiez.
  • Respirez : profondément, lentement, en écoutant une musique de relaxation. Faites des mouvements lents, de bras, de jambes, comme dans une danse artistique, même si vous ne possédez aucune compétence ni savoir dans ce domaine. Effectuez des mouvements fluides, dans n’importe quel direction, mais tâchez de suivre votre respiration en même temps. Cela libérera votre corps et votre mental, en plus de devenir une activité amusante.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE